Accueil
Année 2018
Janvier 2018
Janvier 2018-2
Janvier 2018-3
Janvier 2018-4
Don Gio 10 ans
Février 2018
Mars 2018
Haendel 6 ans
Chats mars 2018
Printemps 2018
Chats avril 2018
Léos avril 2018
Hirondelles 2018
Muyre 4 ans
Avril 2018-2
Chats avril-2
Léos avril-2
Avril 2018-3
Léos avril-3
Oiseaux avril
Combat de chats
mai 2018
Léos mai 2018
Dièse 10 ans
Mai 2018-2
Chipies et Be
Mai 2018-3
léos mai 2018-3
Chats juin 2018
Léos juin 2018
Hirondelles juin
Hirondelles juin-2
Léos juin-2
Don Gio juin 2018
Chats juin-2
Hirondelles juin-3
Feedback juillet 2018
Hirondelles juillet
Léos juillet 2018
Chats juillet
Nature juillet
Hirondelles juillet-2
Nature juillet-2
Léos juillet-2
Chats juillet-2
Europe 9 ans
Hirondelles juillet-3
Hirondelles juillet-4
Aout 2018
Léos aout 2018
Soleil du Pli
Aout nature 2018
Domaine des chats
Domaine des chats-2
Léos aout-2
Be Bop et Be Wa, 12 ans
Les chipies
Lever du soleil
Léos sept. 2018
Hirondelles départ
Gluck 7 ans
Nature sept. 2018
Léos sept. 2018-2
Chats sept. 2018
Domaine des chats-3
Chipies, 2 ans
Arrêt du blog
2018 dernier trimestre
Janvier 2019 léonbergs
Janvier 2019
Janvier 2019 nature
Février 2019

Journal du Pli du Soleil

 

Page précédente   Page suivante

Léos, juillet 2018-2

-

Gluck

 

-

L'accordéon

J'ai souvent eu des léonbergs qui faisaient l'accordéon avec leur corps selon leurs humeurs. Gluck ne fait pas exception à la règle. Quand il est content, il a tendance à baisser son corps et l'allonger le plus possible. Il rentre visuellement dans un rectangle rallongé et il se met à ressembler à un teckel géant.

-

-

Par contre, lorsqu'il déprime, il  se contracte.  la longueur diminue, la largeur s'épaissit, il se transforme en gros nounours timide et volumineux qui s'inscrit presque dans un carré.

 

-

-

-

Il recommence un début d'allongement en m'apercevant

-

Le coussin

Nous l'avions acheté pour Blue pour soulager sa fin de vie. Les rebords étaient fortement appréciés mais la partie couchage trop moelleuse, hyper confortable pour dormir s'avérait redoutable pour un chien château branlant quand il voulait s'en extirper. Nous l'avons modifié en fonction des besoins et des demandes des chiens âgés ou malade. Progressivement, il a été reconditionné en utilisant 3 couchages différents, usés jusqu'à la corde, mais le tout semble correspondre au summum du confort canin.

 

-

Dans le champ

 

-

 

-

-

-

Gluck et Haendel

Quand Haendel déprime, Gluck répond présent et il lui fait une toilette générale comme s'il avait un petit chiot à débarbouiller. Tout y passe, les oreilles, les yeux, les babines et même le fourreau ! Haendel apprécie beaucoup et il en redemande.

 -

-

-

Haendel

Il est tristounet mais n'oublie pas de se montrer compassionnel vis à vis des autres chaque fois que cela lui semble nécessaire.

-

Il me raconte sa vie, il la raconte aussi à toutes les personnes qui téléphonent, à ceux qui se déplacent dans la pièce, aux chats quand il les croise, bref, c'est un bavard très volubile.

-

Il a des moments de réflexions intenses d'où sort un comportement imprévisible ou des associations inattendues

-

Santé

Haendel a des abcès sur le fouet comme cela peut arriver à de très vieux chiens. Ce n'est pas de son âge mais il faut s'attendre à tout de sa part.

Le 22 mai, je prends une photo de son fouet. L'emplacement du premier abcès est remplacé par une grosseur cornée sans poils. Juste en dessus une autre grosseur plus petite.

-

L'ancienne grosseur, diminue de volume, commence à se friper et celle d'en dessous prend un peu de volume . Un matin je retrouve Haendel qui saigne et Gluck qui le confond avec une femelle en chaleur. Il devait y avoir une correspondance entre les deux abcès. Je soigne, l'ensemble prend une meilleure allure et, mi-juin, cela est même en bonne voie, je n'ai plus besoin de mettre une bande de protection.

-

Mi-juillet, pense que je peux considérer que le deuxième abcès sur son fouet est en voie de guérison jusqu'à la prochaine fois. Il ne reste plus qu'un petit point rouge que je ne soigne plus du tout. Les trous sont remplacés par une zone cornée sur laquelle le poil ne pousse plus.

-

 Dans le champ

Haendel a le museau en l'air de plus en plus souvent quand il se déplace. Il peut y avoir plusieurs raisons à cette attitude chez un chien.

Le plus banal, c'est qu'il renifle une odeur.

 

-

Chez Haendel cela peut aussi indiquer une association entre le beau temps et la possibilité de montgolfières qui l'angoissent.

-

 Il n'a pas tort car le lendemain soir, il y en a une qui passe au dessus de la maison

-

Mais, plus ennuyeux, il peut avoir des difficultés pour respirer et, dans ce cas, cela doit être ajouté à la liste de symptômes d'un vieillissement précoce, comme les abcès sur la queue, la truffe qui se craquèle quand j'oublie de la badigeonner avec du Cérat de Galien, les blocages divers et variés de son squelette depuis l'âge de 5 mois et la nébulosité aléatoire de son cerveau. Ce ne sera que lorsqu'il nous quittera que nous saurons si cela a affecté sa longévité.

-

En attendant, je préfère le cataloguer dans la catégorie "pur gaulois qui craint que le ciel lui tombe sur la tête"

-

-

Quand je me moque gentiment de lui, cela active les rouages de ses neurones

-

 

-

 

-

 

 -

 

-

-

Jarouska

Le petit coup de blues est arrivé mais elle va essayer de la surmonter

 

-

Pour cela, il n'y a qu'une solution, accentuer le moment bisous avec moi le matin puis, suivre Michel un peu partout quand il est dans les parages

 

-

-

 

-

Dans le champ

-

 

-

-

-

 

-

 

-

-

Jolas et Gluck

 

-

Jolas et Jarouska

 

-

 

-

Jolas

-

 

-

-

-

 

-

-

Le mouvement hollywoodien de crinière avec envolée dans l'espace des poils au dessus des oreilles .

 

-

 

-

-

 

Page précédente   Page suivante